Jour pour jour

17.7.1944

Mots:
On lui diagnostique un fort diabète dont il souffre jusqu’en 1954. D’après les symptômes extérieurs, il devait le couver depuis longtemps : il était très fatigué, avait de violents maux de tête, des poussées de fièvre, qu’il attribuait à son épuisant travail. Son diabète découvert, il ne change ni son rythme de travail ni son dévouement à la tâche apostolique, excepté lorsqu’il est obligé de s’aliter.